C.I.G.A.L.E.S. La Pangée

Club d'Investisseurs pour une Gestion Alternative et Locale de l'Epargne Solidaire

ad

Bel anniversaire au Pas de côté… un an déjà.

Les membres de la Pangée se sont fait un plaisir d’aller fêter cet anniversaire autour d’un bon repas. Nous nous sommes régalés, la cuisine est toujours aussi bonne avec cette possibilité de choisir entre légumes seuls ou légumes avec viande ou poisson, le tout bio. Et nous avons glané ça et là quelques informations que nous vous faisons partager.

Les Aurélie(s) sont toujours aussi enthousiastes et fourmillent de projets en tous genres. De nombreux clients se sont déjà attablés, une clientèle de proximité : salariés, commerçants mais aussi habitués qui prennent goût à venir se restaurer dans ce lieu accueillant et chaleureux et où les nouveaux seront toujours les bienvenus.

Les Aurélie(s) imaginent plusieurs opérations de communication originales afin d’encore mieux faire connaître leur lieu, par exemple une vidéo publicitaire qui passerait dans les salles de cinéma. Elles ont souhaité agrandir l’équipe et ont embauché Bartek, fin cuisinier lui aussi. Il a intégré son emploi d’abord en tant que stagiaire puis bientôt en contrat aidé. Bon vent à lui.

Le concept de l’épicerie, située à l’entrée du restaurant est en train d’être repensé : vente d’épices, de vins, de baumes. Elles s’orientent vers de l’épicerie fine avec des produits originaux pouvant servir de cadeaux inédits : Noël est bientôt là.

Animés par des bénévoles, des ateliers se mettent en place autour du livre, des jeux, des concerts et autres propositions. Peut-être une association verra-t-elle le jour en complément de la SCOP, pour gérer cette partie de la vie du Pas de côté à laquelle les Aurélie(s) souhaitent donner de l’ampleur.

Nous ne pouvons que continuer à vous recommander ce lieu : vous y mangerez bien et passerez un moment de vraie détente et de convivialité.

Vous ne connaissez pas encore ? Alors faites un Pas de côté: 18 rue de la Banque, ouvert tous les midis sauf dimanche.

Amandine et son usine à quatre vaches

Entre elles deux (Amandine et son usine à 4 vaches) c’est tout d’abord l’histoire d’une passion, celle d’une jeune femme Amandine diplômée d’un master en gestion finances qui se découvre une attirance pour le monde agricole.

Après avoir multiplié les formations, stages et rencontres, elle se décide à lancer son projet d’installation agricole dénommé « l’usine à 4 vaches », un pied de nez à « l’usine aux mille vaches. »
C’est en effet aux antipodes de cette dernière que se positionne Amandine qui a voulu entrer dans le monde agricole en commençant par créer une exploitation de petite taille comprenant 4 vaches, 4 veaux et 2 cochons , le tout en bio, économe en énergie, et respectueuse de l’environnement.

L’objectif d’Amandine est de transformer le lait en desserts lactés et fromages frais qu’elle souhaite commercialiser via un circuit court.(AMAP, magasins de producteurs, marchés locaux)
L’espace test agricole « Les Compagnons de la terre » à Eurre accueille son exploitation pour les trois prochaines années en mettant à sa disposition des locaux et environ quatre hectares de prairies.

013

Au delà du financement la vocation d’un club CIGALES est l’accompagnement du porteur de projet… Dis Pierre ? L’accompagnement c’est aussi de mener la vache au champs ?

A l’instar des pépinières d’entreprises, l’association « Les Compagnons de la terre » va lui permettre de tester la viabilité technique et économique de son projet tout en lui offrant un accompagnement
Le but étant au-delà de trois ans qu’Amandine puisse prendre son envol et s’installer sur sa propre exploitation après avoir acquis et testé toutes les compétences dans une exploitation à petite échelle, sachant que son souhait reste de poursuivre son activité dans une entreprise qui sera toujours à « taille humaine »

Notre club CIGALES a été séduit par la passion, le parcours de vie et la détermination de cette jeune femme qui souhaite faire aboutir un projet agricole de petite taille, à contre-pied des projets industriels, en restant dans le domaine du bio et respectueux de l’environnement.
Par l’intermédiaire de l’association « Les Compagnons de la terre » nous avons accordé à Amandine en vue de réaliser son projet un soutien financier de 2 500 € sous forme d’un apport avec droit de reprise .

Conférence débat

La Pangée sera l’invitée du CCDF lors de la soirée débat  » L’épargne citoyenne au service du développement local »  le vendredi 13 mars 2015 à la salle des fêtes de St Paul les Romans à 19h

voir l’affiche

Une SCOP ?

Vous souhaitez créer une entreprise dans laquelle les actionnaires ne seront pas guidés que par le profit,  qui ne fera pas l’objet de  délocalisations à répétition,  qui ne subira pas la prise de pouvoir des spéculateurs , et  dans laquelle le pouvoir sera partagé démocratiquement.

La SCOP est faite pour vous !

Une SCOP  (Société Coopérative et  Participative) est une société de type « classique » SARL, SAS ou SA dont au moins 51 % du capital est  détenu  par les salariés réunis autour d’un même projet économique et autour de mêmes valeurs, et qui sont par conséquent totalement  impliqués dans  l’entreprise.

Les SCOP peuvent être créées dans tous les secteurs d’activités : commerce, industrie, artisanat, services….

En créant une SCOP :

  • Vous encouragez le partage démocratique du pouvoir car chaque salarié-associé possède une voix pour la prise de décision en assemblée , et les dirigeants de la société sont élus par les associés.
  • Vous protégez votre entreprise d’une prise de contrôle majoritaire par des investisseurs extérieurs.
  • Vous assurez la pérennité de l’entreprise car une partie des résultats revient prioritairement aux salariés et une autre est attribuée aux réserves de l’entreprise.
  • Vous permettez aux salariés de s’investir dans une aventure humaine puisqu’ils sont directement concernés par l’évolution de l’entreprise.
  • Vous bénéficiez d’avantages fiscaux et sociaux: exonération de certaines taxes et bénéfice du statut social des salariés pour le dirigeant.

LA  PANGEE  accompagne déjà deux entreprises crées sous forme de SCOP :

– Un pas de côté : cantine bio, épicerie, salon de thé ,18 rue de la Banque à Romans sur Isère

– Malteurs Echos : malterie artisanale à Beauchastel (SCIC)