Il y a près de deux ans notre club Cigales avait été séduit par la détermination de cette jeune femme Amandine qui n’avait pas hésité à réaliser sa passion et à troquer son bureau de responsable administrative et financière contre l’herbe grasse des vaches laitières.

Nous lui avions accordé un soutien financier et logistique autant que faire se peut et l’association des Compagnons de la terre à Eurre lui avait ouvert les portes de son espace test agricole et mis temporairement à sa disposition des terres et bâtiments agricoles pour s’essayer à son activité.

Nous avions assisté dans la bonne humeur à l’arrivée des quatre premières vaches à « l’usine d’amandine ».  Celles-ci depuis ont offert à notre fermière des litres et des litres de lait immédiatement transformés par Amandine en délicieux fromages et desserts lactés, d’adorables petits veaux sacrifiés en boucherie, et sans oublier les cochons nourris du surplus de petit lait et eux aussi finissant dans nos assiettes. Amandine a acquis une expérience, une endurance, et malgré la somme de travail elle ne regrette pas aujourd’hui son choix et nourrit le projet de s’associer, de prendre son indépendance d’ici la fin de l’année, et cherche actuellement un lieu, une structure lui permettant de continuer à aller de l’avant.

Nous sommes heureux d’avoir pu lui permettre de réaliser son rêve et de constater que son bonheur était bien dans le pré !

Print Friendly, PDF & Email