Entre elles deux (Amandine et son usine à 4 vaches) c’est tout d’abord l’histoire d’une passion, celle d’une jeune femme Amandine diplômée d’un master en gestion finances qui se découvre une attirance pour le monde agricole.

Après avoir multiplié les formations, stages et rencontres, elle se décide à lancer son projet d’installation agricole dénommé « l’usine à 4 vaches », un pied de nez à « l’usine aux mille vaches. »
C’est en effet aux antipodes de cette dernière que se positionne Amandine qui a voulu entrer dans le monde agricole en commençant par créer une exploitation de petite taille comprenant 4 vaches, 4 veaux et 2 cochons , le tout en bio, économe en énergie, et respectueuse de l’environnement.

L’objectif d’Amandine est de transformer le lait en desserts lactés et fromages frais qu’elle souhaite commercialiser via un circuit court.(AMAP, magasins de producteurs, marchés locaux)
L’espace test agricole « Les Compagnons de la terre » à Eurre accueille son exploitation pour les trois prochaines années en mettant à sa disposition des locaux et environ quatre hectares de prairies.

013

Au delà du financement la vocation d’un club CIGALES est l’accompagnement du porteur de projet… Dis Pierre ? L’accompagnement c’est aussi de mener la vache au champs ?

A l’instar des pépinières d’entreprises, l’association « Les Compagnons de la terre » va lui permettre de tester la viabilité technique et économique de son projet tout en lui offrant un accompagnement
Le but étant au-delà de trois ans qu’Amandine puisse prendre son envol et s’installer sur sa propre exploitation après avoir acquis et testé toutes les compétences dans une exploitation à petite échelle, sachant que son souhait reste de poursuivre son activité dans une entreprise qui sera toujours à « taille humaine »

Notre club CIGALES a été séduit par la passion, le parcours de vie et la détermination de cette jeune femme qui souhaite faire aboutir un projet agricole de petite taille, à contre-pied des projets industriels, en restant dans le domaine du bio et respectueux de l’environnement.
Par l’intermédiaire de l’association « Les Compagnons de la terre » nous avons accordé à Amandine en vue de réaliser son projet un soutien financier de 2 500 € sous forme d’un apport avec droit de reprise .

Print Friendly, PDF & Email